2.4. Grèce

 

Aucune stratégie ou plan d’action national spécifique au handicap n’a été élaboré en Grèce jusqu’en 2020 (The Greek National Disability Action Plan, 2020), bien que 10% de la population générale présente une forme de handicap.

Les politiques sont pilotées par le Cadre stratégique national pour l’inclusion sociale (2014-2020), tandis que le gouvernement grec réglemente l’ensemble des questions qui concernent l’intégration harmonieuse des personnes handicapées dans la vie quotidienne par une série de règlements législatifs.

La Grèce a ratifié les conventions les plus importantes au niveau international (CDPH) ainsi que les orientations européennes en matière d’accessibilité, mais leur mise en œuvre dans des mesures et actions réelles est en fait insuffisante, principalement en raison des préjugés et du manque d’information.

 

Situation actuelle

Éducation

6,3 % de la population scolaire totale du pays est constituée d’étudiants handicapés, la grande majorité de ces étudiants fréquentant des écoles générales, tandis que 57,3 % des étudiants handicapés dans les écoles générales ne reçoivent pas le soutien spécialisé nécessaire. En outre, le matériel pédagogique reste largement inaccessible aux étudiants handicapés (par exemple, la disponibilité de manuels en braille est limitée dans l’enseignement primaire).

Emploi/Égalité financière

Il n’y a pas d’égalité de participation à l’emploi. Le taux d’emploi des personnes gravement handicapées (21,3 %) est nettement inférieur à celui des personnes non handicapées (62,8 %). Par conséquent, il existe 101 nouvelles structures de centres de promotion de l’emploi, ainsi que des centres de réadaptation professionnelle pour les personnes handicapées. En conséquence, l’Organisation grecque pour l’emploi des travailleurs (OAED) propose des programmes de formation et de soutien aux employeurs et aux personnes handicapées au chômage, créant des emplois et fournissant des aides financières aux bénéficiaires.

Soins de santé

Le gouvernement grec accorde des allocations (soutien financier) aux personnes handicapées qui répondent à certains critères tels qu’un degré élevé de handicap, un faible revenu individuel et familial.  

Vie sociale et accessibilité

La participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale est également faible. Seuls 6 % de la population souffrant de handicaps graves ont visité un site archéologique ou un musée. Par conséquent, le pays fournit aux personnes handicapées des billets gratuits pour les transports publics, des chèques de tourisme social, des bibliothèques mobiles, etc.  En septembre 2021, le gouvernement grec a établi un registre des lieux publics et des interventions visant à garantir l’accessibilité des personnes handicapées.

 

Bonnes pratiques en Grèce

Source: https://opeka.gr/atoma-me-anapiria/atoma-me-anapiria-paroches/
  1. Assistant personnel pour les personnes handicapées (2021)

L’assistant personnel pour les personnes handicapées est créé pour la première fois par le ministère du Travail et des Affaires sociales. Il s’agit d’une personne physique qui soutient les personnes handicapées sur la base de leurs besoins individuels afin d’améliorer leur vie indépendante, leur participation égale à la société et de prévenir leur marginalisation et leur placement en institution. Les personnes handicapées peuvent désormais employer leur assistant personnel grâce aux fonds du Fonds de redressement et du CRSN. La mise en œuvre pilote du programme commencera sous la responsabilité de l’OPEKA (Organisation des prestations sociales et de la solidarité sociale).

 

Source: Ο Χώρος – Liminal

2.Liminal (2016)

Liminal est une organisation culturelle qu’elle promeut l’inclusion et l’égalité d’accès aux arts et à la culture depuis 2016. Liminal offre des chances égales à toutes les personnes, quel que soit leur handicap, de participer activement aux arts et à la vie socioculturelle.

 

 

 

  1. Musée tactuel d’Athènes (2004)

Le musée a été fondé en 1984. En raison du tremblement de terre de 1999, il a officiellement rouvert ses portes en 2004. Il encourage l’inclusion sociale et culturelle par l’expérience sensorielle. Il abrite des œuvres d’art réalisées par des personnes malvoyantes, offre la possibilité aux aveugles et aux voyants de toucher toutes les pièces exposées, des programmes de formation pour les enseignants, des répliques des symboles peints utilisés sur certaines pièces exposées, ainsi qu’un guide touristique automatique en grec et en anglais.

2.4. Grèce