2.6. ESPAGNE

 

Les réglementations espagnoles couvrent une variété de questions concernant les personnes handicapées, telles que l’éducation, l’emploi, les soins de santé, l’égalité financière, la vie sociale quotidienne et l’accessibilité. Ces réglementations garantissent l’égalité des chances et de traitement pour ce groupe de personnes. 

Situation actuelle

Éducation

Il existe un écart entre le niveau d’éducation des personnes handicapées et celui des personnes non handicapées. C’est pourquoi le système éducatif dispose d’un réseau d’orientation qui garantit l’attention portée à la diversité de tous les élèves : les écoles disposent d’un tuteur et de services spécialisés internes ou externes.

Participation au travail/égalité financière

Le taux de chômage des personnes handicapées est de 25,2 %, soit 10,1 points de plus que celui de la population sans diversité fonctionnelle. Leur faible participation au marché du travail est également significative, 34,5%, par rapport à celle du reste de la population. À cette fin, il a été établi une bonification pour l’embauche de personnes handicapées en fonction du degré de handicap et les employeurs sont tenus d’adapter le lieu de travail à la situation personnelle de l’employé.

Les politiques les plus répandues en matière de handicap en Espagne sont les prestations monétaires : prestations d’incapacité temporaire, prestations d’invalidité contributives/non contributives, prestations pour les membres de la famille, etc.

Soins de santé

Selon les données d’une enquête en ligne, réalisée en 2020, il reste encore beaucoup à faire en matière d’accessibilité des services de santé, le service des urgences étant le moins accessible aux personnes handicapées.

Vie sociale et accessibilité

L’Espagne dispose d’une réglementation spéciale en matière d’accessibilité urbaine et architecturale et d’accessibilité dans les transports et les communications.

À titre indicatif, les articles 9 et 49 de la Constitution espagnole visent à faciliter l’intégration et la participation des personnes handicapées dans tous les aspects de la vie sociale.

Des subventions sont également accordées aux entités du secteur du handicap pour les déplacements accessibles afin de permettre aux personnes handicapées de participer à des activités de loisirs, culturelles et de promotion de la santé.

 

Bonnes pratique en Espagne

1.Movistar +5S (depuis 2016)

Il s’agit de la seule télévision qui offre trois systèmes d’accessibilité à ses clients souffrant de handicaps sensoriels : description audio, sous-titres pour les sourds et langue des signes espagnole (LSE). Pour y accéder, ils doivent télécharger l’application Movistar+ 5S et l’appareil se synchronisera automatiquement avec les contenus qu’ils souhaitent regarder à la télévision. De cette façon, ils pourront profiter et accéder à la culture et au divertissement en même temps que le reste de la population.

 

2.FINANZAS INCLUSIVAS (inclusive FINANCES) (depuis 2012)

Inclusive Finance est une initiative de la Fondation ONCE visant à promouvoir l’éducation financière pour les personnes ayant un handicap intellectuel ou des difficultés d’apprentissage. Il s’agit d’un programme de formation dont le contenu et le matériel sont basés sur le Web et qui permet aux étudiants de participer selon différentes modalités : apprentissage en ligne, apprentissage mixte (en ligne + en face à face) et en face à face (individuel ou en groupe) avec le soutien d’un tuteur, ce qui permet de répondre à leurs besoins. Il a été testé par des personnes présentant des déficiences intellectuelles et a donné des résultats très favorables.

  1. Globos 2 (Proyecto Fresa)

Globos 2 est un visualisateur de parole, qui permet une représentation graphique de la parole sur l’écran, à partir d’un son ou d’un signal acoustique émis dans le microphone. Si le microphone détecte des sons, le programme réagit de différentes manières en fonction de l’option de menu choisie : formes, couleurs, jeux, etc.

2.6. ESPAGNE