Obstacles courants à l’intégration des personnes handicapées

  • Les barrières comportementales : qui entraînent la stigmatisation et la discrimination, privent les personnes handicapées de leur dignité et de leur potentiel, et constituent l’un des principaux obstacles à l’égalité des chances et à l’intégration sociale.
  • Barrières environnementales : les environnements inaccessibles sont à l’origine du handicap en créant des obstacles à la participation et à l’intégration.  Les barrières physiques dans l’environnement naturel ou bâti empêchent l’accès et affectent les possibilités de participation. Les systèmes de communication inaccessibles empêchent l’accès aux informations, aux connaissances et aux possibilités de participation. Le manque de services ou les problèmes de prestation de services limitent également la participation des personnes handicapées.
  • Barrières institutionnelles : comprennent de nombreuses lois, politiques, stratégies ou pratiques discriminatoires à l’égard des personnes handicapées. La discrimination peut ne pas être intentionnelle, mais les systèmes peuvent exclure indirectement les personnes handicapées en ne tenant pas compte de leurs besoins.
  • Manque de participation : le manque de consultation et d’implication des personnes handicapées est un obstacle à leur inclusion dans la société.
  • Données et statistiques inadéquates : le manque de données et de statistiques rigoureuses et comparables, associé au manque de preuves sur les programmes qui fonctionnent, entrave souvent la compréhension et l’action en matière d’inclusion des personnes handicapées.
Obstacles courants à l’intégration des personnes handicapées